La FGTB Wallonne contre la chasse aux chômeurs

350 emplois supprimés par jour et 1800 entretiens de chômeurs à l’ONEM
Stop à cette logique mortifère !
(Communiqué de presse de la FGTB Wallonne – 29/10/09)

La FGTB wallonne s’est toujours prononcée pour un accompagnement de qualité des demandeurs d’emploi. Mais le contrôle de la disponibilité des chômeurs, tel qu’il est mis en place depuis 2004, s’intensifie et s’assimile davantage à un processus d’exclusion.

En Belgique, on perd actuellement 350 emplois par jour et on convoque cinq fois plus de personnes à l’Onem en exigeant d’elles qu’elles cherchent un emploi !

La FGTB wallonne envoie aujourd’hui un courrier invitant tous les Présidents de CPAS et les Collèges des Bourgmestre et échevins de Wallonie à se prononcer en faveur d’un moratoire sur la mesure qui, en plus des drames humains, engendre une dépense supplémentaire non négligeable pour les pouvoirs communaux.

En Wallonie, en moyenne 38% des paiements du revenu d’intégration (CPAS) sont des personnes exclues par le plan de contrôle. Dans le Hainaut, ce pourcentage atteint 47% !

Le courrier s’accompagne d’une proposition de motion.

Parallèlement à cette lettre, la FGTB wallonne lancera des actions partout en Wallonie pour sensibiliser la population et obliger le monde politique à se repositionner. La FGTB wallonne inscrit ce dossier dans ses priorités et restera déterminée à obtenir une réponse politique d’ici à la fin de l’année.

Il est urgent de faire marche-arrière. C’est une question de bon sens et de justice sociale.

FGTB Wallonne/42, rue Haute, 1000 Bruxelles
Tél : 02/5068210/Fax : 02/5020828