Conférence de l’UE sur les sans abris (Décembre 2010)

Etant donné que le nombre de personnes sans abri ainsi que les personnes migrantes augmente dans les 27 pays de l’Union Européenne, et que les mesures prises dans les pays sont très différentes, l’Union Européenne a décidé qu’il fallait attaquer ce problème en 2010. Comme la Belgique sera à la tête de l’UE en 2010 qui est année de lutte contre la pauvreté, c’est elle qui est chargée entre autre par l’UE de suggérer des pistes communes.

La présidence belge organisera donc une conférence européenne de deux jours sur les habitants de la rue en décembre 2010 à Bruxelles. Mais ce ne sera pas une grand messe habituelle, ce sera une conférence de consensus. C’est une technique utilisée déjà en médecine lorsque il y a des fortes divergences d’opinion sur un sujet dans le corps médical, ce qui est le cas par rapport aux sans abri. Certains pays en effet les chassent des villes, d’autres offrent une très grande variété de logements ou d’habitats en fonction du profil des personnes. L’Ecosse et la Suède n’ont presque plus de personnes à la rue depuis quelques années tandis qu’elles sont poursuivies en Grèce, et qu’en France et en Belgique, elles campent dans les bois ou dans de grands squats.

Contexte

Plusieurs pays de l’Union demandent que l’UE ne soit pas seulement économique, mais également sociale. Il y a trois ans, la France a été traumatisée par l’épisode des Enfants de Don Quichotte, car les images ont fait le tour du monde et ont terni l’image de la France. C’est ce qui l’avait poussée à organiser une telle conférence en 2007. Très récemment, c’est l’épisode de la destruction de camps de réfugiés le long de la côte en France qui l’a de nouveau motivée à trouver des pistes européenne aux problèmes des sans abri et des migrants.

Méthode

Très étonnante, mais qui a fait ses preuves en France en 2007. C’est un jury composé de 7 ou 9 « sages » qui ne sont nullement impliqués dans la problématique qui donneront leurs conclusions après avoir auditionné des dizaines de témoins pendant deux jours : associations, centres d’accueil, travailleurs de rue, administrations publiques, médecins,  sociologues, psychologues et sans abri. Le jury travaillera en conclave pendant trois jours pour décider des pistes qui font plus ou moins une approbation générale, pistes présentées à l’Union Européenne.

Objectif

Après discussion, l’Union Européenne pourra faire des suggestions non contraignantes dans un premier temps aux 27 pays de l’Union. On sait évidemment le poids très faible que de telles mesures peuvent avoir pour les personnes exclues du logement dans les pays de l’Union.  Mais après discussion nous avons compris que ce n’est qu’un tout premier pas en vue de tirer vers le haut certains pays pour lesquels le sans abri est encore un hors-la-loi. Pour d’autres pays qui ont déjà une politique positive par rapport à l’exclusion par le logement, les suggestions de l’UE peuvent les aider à améliorer leurs politiques nationales.

Voix des Sans abri

Le ministre belge Courad est chargé d’organiser cette conférence, il le fait avec la FEANTSA (Fédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-abri), en collaboration avec l’administration et….. des porte parole d’associations de sans abri. Cela a été une victoire pour nous que d’obtenir que ces porte parole soient coordonnés par des associations de sans abri, et non par des fonctionnaires ! C’est ainsi que lors de la première réunion préparatoire, trois représentants de SDF (Allemagne, Danemark et Belgique) étaient présents, sur la quinzaine de membres du groupe organisateur. Et comme c’est sous la présidence belge, c’est le Front Commun SDF (belge) qui est chargé de coordonner la voix des sans abri européens.

Procédure

Le groupe organisateur déterminera en mars cinq questions, avec sous-questions, auxquelles tous les experts auditionnés (nous aussi évidemment) devront répondre dans un document écrit présenté oralement par plusieurs. Nous diffuserons ces questions à différents groupes de sans abri auto-organisés dans le plus de pays possibles de l’Union Européenne. Nous organiserons si possible une rencontre de SDF en Allemagne et/ou Danemark, ainsi pourquoi pas, une ou deux vidéo conférences afin que les groupes puissent s’exprimer.
Les trois associations de sans abri qui coordonnent l’action se réuniront afin de produire une proposition de document qui sera relancé vers tous au 1° juin 2010, il sera ensuite corrigé une fois ou plusieurs fois si  nécessaire. Il sera enfin impérativement fixé définitivement pour le 1° novembre 2010, et par la même occasion, les porte paroles seront désignés.
Timing
- Janvier-février : contacter des associations, des groupes ou mêmes des particuliers dans abri ou anciens sans abri dans le plus possible de pays de l’UE : email et téléphone
- Mars-avril : lancer les questions + organiser soit réunion physique ou vidéo conférence
- Mai : rédaction du rapport
- Juin : présentation et corrections au rapport
- Septembre : rapport définitif

Demande aux petits groupes de SDF ou aux particuliers

Faites-vous connaître si cela vous intéresse de participer à cette première
- Nom ou surnom ou groupe
- Pays + Ville + Adresse/mail, téléphone éventuellement l’adresse postale
- Chacun parle dans sa propre langue ou bien français/anglais, on se débrouillera pour traduire

Adresse provisoire (un secrétariat sera fonctionnel fin janvier) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
FRONT COMMUN SDF Belgique
www.frontsdf.be

 

RizVN Login



RizVN Follow Us
Follow us on FacebookFollow us on Twitter